Venons en au fait, voici cette fameuse recette traditionelle dans ma famille, mais inconnue ailleurs. C'est une tuerie à chaque fois que je la présente à des êtres humains, et de toute façon je l'adore. C'est l'idéal quand il te reste deux blancs d'oeufs qui trainent (après un shampoing aux jaunes d'oeufs, par exemple), et que tu en as marre des meringues. Puis c'est plus nourrissant que des meringues.

Pour 25 macarons - Préparation : 10 mn - Cuisson 20 mn

IMG_2138

 


In
grédients :

- 160g de noisettes entières ( non, la poudre de noisette ne convient pas )

- 125g de sucre roux

- 2 blancs d'oeufs

- 1 pincée de sel

 

Préchauffer le four à 150°C

Mélanger dans une terrine les blancs d'oeufs, le sucre et le sel. Peser à part les noisettes, et les concasser petit à petit au mixeur pour obtenir une semoule grossière. Si elle est trop fine (comme de la poudre de noisette, par exemple), la pate va trop s'étaler et la texture ne sera pas la même. Une fois que tout est mixé, mélanger l'appareil, qui aura l'aspect d'une pâte très épaisse, puis l'étaler sur une plaque en 25 petits tas (environ 2 cuillères à café bombée par tas). C'est le moment tragique ou si la pâte est trop liquide parce qu'on au trop moulu les noisettes, les tas vont couler et se rejoindre les uns les autres. Mais pas de panique. Si c'est plus difficile à décoller, c'est aussi bon à manger!

Enfourner, cuire 20 mn, puis laisser refroidir hors du four. C'est normal s'il sont encore mous en sortant du four. Ils durciront encore mais resteront moelleux au centre. Quand les macarons sont froid, on peut les décoller délicatement avec un couteau ou une spatule (même avec les doigts suivant la cuisson).